Quelques Airs d'Invent'Airs

            Inventaire

______________________________________________________________________________________________________________

Paroles : Jacques Prévert

Musique : Joseph Kosma

 

 

pour écouter la musique :

 

 

 

Une trip'rie, deux pierres, trois fleurs,

un oiseau, vingt-deux fossoyeurs, Un amour,

le raton laveur,

une madame un tel, un citron, un pain,

un grand rayon de soleil,

Une lame de fond, un pantalon,

une porte avec son paillasson,

un monsieur décoré de la légion d'honneur,

Le raton laveur

un sculpteur qui sculpte des napoléons,

La fleur qu'on appelle souci,

deux amoureux sur un grand lit,

sur un grand lit, un carnaval de Nice,

une chaise, trois dindons, un ecclésiastique,

un furoncle une guêpe, un rein flottant,

une douzaine d'huitres,

une écurie de courses,

un fils indigne,

deux pères dominicains, Trois sauterelles, un strapontin,

une fille de joie, trois ou quatre oncles Cyprien,

Le raton laveur

Une Mater Dolorosa, deux papas gâteaux, trois rossignols,

deux paires de sabots, cinq dentistes,un homme du monde, une femme du monde,

un couvercle de cabinet, deux petits suisses,

un grand pardon, une vache, un samovar, une pinte de bon sang,

un monsieur bien mis, un cerfvolant, un régime de bananes,

une fourmi, une expédition coloniale,

un cordon sanitaire, trois cordons ombilicaux,

un chien du commissaire, un jour de gloire,

un bandage herniaire, un  vendredi soir,

une chaisière, un oeuf de poule,

un vieux de la vieill', trois veufs de guerre,

Un Fran-çois pre-mier, deux Nicolas deux, Troi' Henri trois,

le raton laveur,

un père Noël, deux soeurs latines, trois dimensions,

mille et une nuits sept merveilles du monde,

quatre points cardinaux;

huit heures précises, douze apôtres,

quarante cinq ans de bons et loyaux services,

deux ans de prison, six ou sept péchés capitaux,

trois mousquetaires,

vingt mille lieues sous les mers,

trente deux positions,

deux mille ans avant Jésus-Christ,

cinq gouttes après chaque repas,

quarante minutes d'entr'acte,

une seconde d'inattention,

et naturellement

le raton laveur!

 

 

 

 

 

        L'Île Hélène

______________________________________________________________________________________________________________

Paroles : Claude Nougaro

Musique : Yvan Cassar

Harm. : Jacky Locks

 

pour écouter la musique :

 

 

 

Assis sur un banc devant l'océan

devant l'océan égal à luimême.

Un homme pensif se masse les tifs

interrogatif à quoi pense t'il

A quoi pense t'il livré à luimême

Il pens'à son île  son île Hélène

Est'c' que l'île l'aime

 

Assis sur un banc devant l'océan

l'océan jamais tout à fait le même

Dans le bruit lascif autour des récifs

que la vague enchaîne

A quoi rêve t'il l'éternel bo-hème.

Il rêve à une île, dont le littoral,

a le pur profil de l'amour total.

 

Assis sur un banc devant l'océan

tout entière

Qui jamais n'enterre ses haches de guerre, ou si peu, si guère, que c'est faire semblant.

Il pense que le vent fraîchit sur sa joue

Il pens' que l'amour sait vous mettre en joue

Ban ban ban

Il pense surtout devant l'océan

bel esclave bleu qui remue ses chaînes

Il pense à son île à son île Hélène.

Est ce que l'île l'aime.

Pense-t'elle à son île

 

 

    Die Gedanken sind Frei (Liberté de penser)

______________________________________________________________________________________________________________

Traditionnel allemand

Trad. et arrangt : Henri Muller, Roger Siffer

Harm. : Alain Steinmetz

 

pour écouter la musique :

 

 

 

Die Gedanken sind frei, Wer kann sie erraten,

Sie fliegen vorbei, Wie nächtliche Schatten,

Kein Mensch kann sie wissen, kein Jäger erschiessen,

Mit Pulver und Blei, Die Gedanken sind frei!

 

Elles sont libres les pensées, Personne ne peut les arrêter,

Les pensées peuvent s'envoler, Com' une ombre dans l'obscurité,

Aucun homme ne peut les deviner, Aucun chasseur les tuer,

Aucun fusil assassiner, La liberté de penser!

 

Ich denke was ich will, und was mich beglücket,

Doch alles in der Still, und wie es sich schicket,

Mein' Wunsch und Begehren, Kann niemand verwehren,

Es bleibet dabei: Die Gedanken sind frei!

 

Je pense ce que je veux, Ce qui me rend heureux,

Je le fais en silence, A ma convenance,

Mon désir, ma volonté, Personne ne peut les réfuter,

C'est ma réalité: La liberté de penser!

 

Et si l'on me jette, Dans un cachot profond,

Toujours il me reste, La vérité  au fond,

Aucun mur ne peut lui résister, Aucune frontière l'arrêter,

C'est ma réalité: La liberté de penser!

 

Liberté de penser, Die Gedanken sind frei! (bis)

 

 

 

Un dernier mot

______________________________________________________________________________________________________________

Paroles et musique : Alain Steinmetz

 

pour écouter la musique :

 

 

 

Juste un mot,

Un petit mot,

Un dernier mot nous suffit,

Pour chasser les soucis, semés en confettis.

Quand la pluie sépare les coeurs sans parapluie,

Un seul mot adoucit l'orage dans la nuit.

 

Juste un tour,

Un petit tour,

un dernier tour d'Inventaire,

nos musiques passagères, comme un abécédaire.

Le rideau baissé, nos chansons oubliées,

Un seul mot nous donne l'envie de vous chanter.

 

Lou lou lou...

 

Juste un mot,

Un petit mot,

Un dernier mot nous suffit,

Pour chasser les soucis, semés en confettis.

Le rideau baissé, nos chansons oubliées,

 

Un seul mot, un seul..... ce mot est...

 

MERCI.

 





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :